Trois mois de prison pour insultes à agents sur Facebook

Après un contrôle routier, un jeune homme s’était répandu sur son mur Facebook contre les gendarmes… Une autre brigade est tombée dessus en faisant des recherches.

Si vous avez de la rancœur contre les représentants de l’ordre public, mieux vaut y réfléchir à deux fois avant de vous épancher sur Facebook. C’est qu’a appris à ses dépens un jeune Breton de 19 ans, originaire de Locmaria-Plouzané, comme le relatent nos confrères du Télégramme.

En janvier, contrôlé par les gendarmes du Faou (Finistère, 29) en état d’ivresse manifeste, l’individu, en plus d’être verbalisé, est sommé de regagner ses pénates à pied, son véhicule étant immobilisé. De retour chez lui, il laisse alors des commentaires virulents à propos des militaires sur son mur Facebook. Son profil est public, quiconque peut donc apprécier ses saillies.

Cette histoire aurait pu en rester là si une autre brigade de gendarmerie n’était tombée par hasard sur les noms d’oiseaux lâchés par l’internaute. « Ils effectuaient des recherches dans le cadre d’une autre affaire où la personne était témoin. Ils ne savaient pas où la trouver, ils ont donc jeté un œil sur Internet et ont trouvé ces informations. Ils ont alors averti leurs collègues du Faou », nous explique un porte-parole de la gendarmerie.

 

Source http://www.01net.com/editorial/521694/trois-mois-de-prison-pour-insultes-a-agents-sur-facebook/