Pour sa 1ère vague, Hadopi épargnera entreprises et institutions

« Nous choisissons très attentivement, je dirais pratiquement individuellement par individuellement, à qui nous allons envoyer les recommandations ». La confidence a été faite par Mireille Imbert Quaretta au micro de la journaliste Helene Chevallier, sur France Inter ce matin vers 7h. Selon la présidente de la Commission de Protection des Droits de l’Hadopi, « nous voulons avoir une certitude absolue que toute la chaîne depuis les constats des agents des titulaires de droit, l’identification par les fournisseurs et les réponses de ceux-ci, il n’y a aucune erreur possible, aucun doute, on doit avoir une certitude absolue pour les envois. »

Source http://www.pcinpact.com/actu/news/59664-hadopi-entreprises-particuliers-cnil-tmg.htm